04 93 92 34 36
Cafards
Soluty est une société 3D (Dératisation, Désinsectisation, Désinfection) qui intervient sur le département des Alpes-Maritimes et Monaco. Nous sommes experts dans les solutions de lutte raisonnée pour détecter, traiter et prévenir les Bio-agresseurs.

Cafards et blattes : on vous dit tout !

Cafards, blattes ou encore cancrelats, il arrive très souvent que l’on croise ces nuisibles dans les maisons, surtout à la nuit tombée. Avec leur aspect peu ragoutant, leur présence dérange beaucoup, d’autant plus qu’ils peuvent transmettre des maladies dangereuses.

La désinsectisation anti blatte, offre la possibilité de se débarrasser de ces bestioles de façon efficace et durable. S’il existe des remèdes de grand-mère, il est conseillé de faire confiance à des désinsectiseurs professionnels comme notre entreprise, pour les éradiquer.

Qu’est-ce qu’un cafard ou une blatte ?

Les cafards sont une espèce d’insectes que l’on reconnaît à travers leur forme ovale allongée et aplatie. Leur couleur varie sur plusieurs nuances du brun, et ils possèdent des antennes sur leur tête. C’est grâce à ces dernières qu’ils communiquent entre eux, qu’ils peuvent se repérer, et aussi détecter leur nourriture.

Selon les espèces, certains cafards sont pourvus d’ailes. Ces petites bêtes sont capables de courir très vite sur leurs longues pattes. Ils sont capables de se faufiler dans des fissures très étroites, et de s’y dissimuler.

Les blattes sont des insectes qui ont une très grande capacité d’adaptation. Elles sont capables de survivre à des conditions très extrêmes, et de se nourrir de tout et n’importe quoi. D’ailleurs, leur instinct de survie peut même les pousser au cannibalisme. Les cafards sont également capables de rester affamer pendant plusieurs semaines.

Ces insectes préfèrent vivre dans l’obscurité. C’est la raison pour laquelle ils font leur nid dans des recoins sombres, humides et chauds également. Insectes nocturnes, ils sortent surtout la nuit.

Concernant leur reproduction, les femelles attirent les mâles grâce à des phéromones qu’elles laissent échapper avec une odeur particulière. Selon les espèces, les femelles sont en mesure de pondre jusqu’à 50 œufs. Ces œufs sont contenus dans des oothèques. Si la durée de vie d’un cafard est d’environ 16 mois, il faut savoir qu’une femelle à la possibilité de pondre jusqu’à 30 fois tout au long de son existence.

Les espèces de cafards présentes en France

Le nombre d’espèces de cafards existant dans le monde entier, peut être estimé à plus de 3500 espèces ! En France, 4 espèces se font le plus remarquer.

La blatte germanique

C’est la plus répandue dans tout le pays. On la reconnaît grâce à ses 2 bandes parallèles qui traversent sa tête, finissant à la base des ailes. La blatte germanique peut mesurer jusqu’à 16 mm en longueur, et peut vivre jusqu’à 6 mois.

Les femelles de cette espèce ont la capacité de pondre 7 oothèques au cours de leur existence. A chaque ponte, les oothèques peuvent contenir 30 à 40 œufs chacun.

La blatte orientale

Celle-ci peut mesurer 25 mm. Les mâles se distinguent des femelles par leurs ailes qui qui se couchent au ¾ de leur abdomen. Les ailes des femelles ne sont pas développées par contre. Les blattes orientales peuvent vivre plus longtemps que les blattes germaniques. Leur durée de vie peut aller à 2 ans.

La blatte américaine

Les plus grosses blattes que vous trouverez en France sont les blattes américaines. Elles mesurent jusqu’à 40 mm en longueur, et leur couleur est rouge, contrairement au brun clair ou foncé des autres espèces. La blatte américaine ne peut monter sur des surfaces lisses ou sur les murs. Elle ne peut accéder qu’à des surfaces rugueuses, ou sur du bois.

Les mâles ont des ailes très longues, tandis que chez les femelles, les ailes sont à peine développées.

La blatte rayée

Avec ses 15 mm au plus de longueur, la blatte rayée est la plus petite des espèces que l’on peut trouver en France. Comme son nom l’indique, elle est reconnaissable à travers ses rayures sur l’abdomen, qui sont de coloration marrons et jaune.

Chez les blattes rayées, les mâles ont la capacité de voler, contrairement aux femelles, qui ont des ailes trop courtes. Les oothèques de blattes rayées peuvent contenir environ 16 œufs. Les femelles peuvent pondre jusqu’à 18 oothèques au cours de leur vie.

D’où viennent les cafards dans une maison ?

On a parfois l’impression que les nuisibles dans le genre des cafards, apparaissent d’un coup, sortie de nulle part pour nous envahir. Aussi, étant donné qu’ils vivent essentiellement en colonie, lorsque vous en apercevez un, c’est qu’il y a tout un groupe tapis quelque part dans votre demeure. Leur antenne leur permet de détecter la présence de nourriture dans les parages. Toute une colonie peut parfaitement se regrouper dans un espace très étroit.

De par la petitesse de leur forme, les blattes ont la facilité de se glisser dans des interstices pour cacher. De plus, ils aiment les recoins sombres et humides, ce qui explique qu’on les retrouve au niveau des canalisations, dans les tuyaux de plomberie, dans les salles d’eau, etc. Ces bestioles ont donc la possibilité de suivre les canalisations pour se déplacer d’un endroit à un autre, et donc d’un appartement à un autre par exemple.

De même, puisqu’ils ont la capacité de se faufiler dans le moindre interstice, un voisin qui emménage près de vous, peut très bien en apporter dans ses cartons sans le savoir. Si vous vivez dans un immeuble de plusieurs appartement, et que l’un des voisins à une hygiène douteuse et est infesté par des cafards, alors ne soyez pas surpris de voir des cafards chez vous. De la même manière, en revenant d’un voyage, vous pouvez très bien en ramener avec vous. Il ne faut que quelques semaines pour que les cafards passent de quelques individus à toute une colonie. Mieux encore, il suffit de transporter une seule oothèque accroché à un sac par exemple, pour qu’à l’éclosion, vous retrouvez avec au moins une vingtaine de cafards prêt à envahir les lieux.

D’ailleurs, il faut savoir que les femelles blattes sont douées pour cacher leurs oothèques, et les blattes orientales sont réputées pour cela. Lorsque la période d’incubation passe, des cafards sortent des œufs. Puisqu’il a été établit qu’une oothèque peut contenir jusqu’à 40 œufs de cafards, il n’est plus étonnant que du jour au lendemain, les lieux soient infestés de cafards qui ont l’air de sortir de nulle part.

Ces cafards éclos représentent un début d’infestation. Dès lors que vous en remarquez un, c’est qu’il est temps de réagir en contactant notre entreprise de désinsectisation anti cafard, pour ne pas les laisser se multiplier dans toute demeure. En effet, il ne suffit que de quelques semaines pour que les cafards passent d’une quarantaine, à plusieurs colonies de centaines d’individus.

Comment détecter la présence des blattes dans une demeure ?

Les cancrelats sortent essentiellement la nuit. Aussi, ce n’est pas toujours simple de détecter leur présence, surtout au début l’invasion. Cependant, il y a des signes qui ne trompent pas.

Déjà si vous tombez sur un cafard mort, alors vous pouvez être certain qu’il y en a d’autres dans la maison. Par contre si vous tombez sur des oothèques de cafards dans vos poches par exemple, ou accrochés à vos chemises dans une armoire, alors soit vous les avez transporté d’un déplacement, soit des femelles blattes de votre maison les ont cachés là. Dans un cas comme dans l’autre, il est urgent de vous en débarrasser le plus rapidement, et il ne doit en rester un bout.

La présence des cafards peut aussi être détectée grâce aux déjections qu’ils laissent sur les murs, ou leurs excréments. Ces derniers sont de couleur noire, avec un aspect rappelant du café moulu. Aussi, ces nuisibles véhiculent une odeur particulièrement nauséabonde, qui ne passe pas inaperçue. D’ailleurs, cette odeur devient de plus en plus forte, au fur et à mesure que la population de cafards augmente.

Un autre moyen de détecter la présence de ces bestioles dans votre environnement, consiste à vérifier vos emballages alimentaires. Si vous remarquez que les emballages de vos denrées alimentaires sont troués, ou que vos bouquins portent des traces de souillures, alors les cafards sont dans la place.

Vous pouvez également fouiller vos placards, les recoins derrière la cuisinière ou le frigo, dans la cave ou le sous-sol si vous en avez, tous les endroits tranquilles, sombres, humides et/chauds.

Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez faire appel à notre entreprise de lutte contre les nuisibles pour une inspection en bonne et due forme. Nous aurons tôt fait de détecter rapidement la présence de ces nuisibles, peu importe leur cachette, grâce à nos méthodes de détection infaillibles. Nous vous apporterons par la même occasion, la solution pour vous débarrasser de ces insectes de manière efficace.

Pourquoi des cafards se retrouvent-ils dans une maison ?

Les cafards vivent dans des endroits qui leurs sont favorables comme les égouts. Cependant, ce n’est pas parce que vous êtes envahi par ces nuisibles, que vous vivez forcément dans l’insalubrité. En effet, une maison peut être parfaitement entretenue et faire l’objet d’une invasion de cafard. Cela signifie que les cafards ont trouvés dans ce lieu, un environnement favorable à leur survie.

En réalité, les cafards ont besoin de peu de choses pour survivre. De l’humidité surtout, un peu de chaleur, des miettes, quelques recoins où se cacher, et ils se multiplieront rapidement. Autant dire que toute présence humaine leur est favorable, surtout qu’ils peuvent rester très longtemps sans se nourrir.

Toutefois, vous pouvez ne pas leur faciliter la tâche et empêcher que leur population n’explose. Pour cela, maintenez une bonne hygiène, bouchez les trous et les interstices. Sortez régulièrement les poubelles, évitez de laisser traîner des restes de repas ou des miettes, des traces de gras, etc. Veillez aussi à garder votre demeure le plus sec possible, pour diminuer le taux d’humidité.

Les cafards peuvent-ils causer des dégâts ?

Parmi les nuisibles que nous combattons, les cafards font assurément partie des plus dangereux qui existent. Les dégâts qu’ils causent sont d’ordre sanitaire, matériel, mais aussi psychologique.

Problèmes sanitaires dus aux blattes

Comme démontrer plus haut, les nuisibles dans le genre des cancrelats, aiment rester dans les cuisines, endroits où l’on s’occupe de tout ce qui est alimentaire. De par leur présence, ces bestioles souillent tout ce qu’elles touchent, à savoir : le plan de travail, la vaisselle, les aliments, les appareils électroménagers, etc. Cela représente un grave danger sanitaire, car la déjection, la salive, la mue, et même le simple contact direct de ces nuisibles sont capables de transmettre de graves maladies.

Les personnes fragiles sont les plus exposés. Il s’agit des personnes âgées ou avec des problèmes de santé, et des enfants. Parmi les nuisances causées par les cafards, il y a l’apparition de l’eczéma, des allergies plutôt graves, de l’asthme.

Pour ce qui est des maladies causées par ces nuisibles, on peut citer la Salmonellose, la fièvre typhoïde, la Dysenterie, la Tuberculose, la gastro-entérite, l’Hépatite, les infections fongiques, de même que les maladies parasitaires.

Dégâts matériels provoqués par les cafards

Avec les blattes, il n’y a pas que la santé qui est en jeu, il y a également des problèmes financiers, dus aux dégâts matériels qu’elles font. En effet, des denrées alimentaires souillées doivent être jetées et remplacées pour éviter des problèmes de santé.

De même, avec la présence des blattes dans votre environnement, vous êtes condamné à nettoyer plus que régulièrement, toutes les surfaces de travail, que vous serez amené à utiliser. Il en va de même pour tous vos objets du quotidien, qui sont susceptibles d’être en contact d’une manière ou d’une autre avec ces nuisibles.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les gestes et les réflexes à avoir pour éviter toute contamination ou pour éloigner les blattes de votre environnement de façon durable, contactez-nous.

Dommages psychologiques

Si de nombreuses personnes ne supportent pas de voir des cafards même en peinture, il y a bien une raison. En dehors de leur aspect plutôt repoussant, ces petites bêtes peuvent avoir un effet psychologique négatif, juste par leur présence dans un environnement.

En effet, beaucoup ont peur des cafards, et dans certains cas, certaines personnes développent une véritable phobie à l’encontre de ces nuisibles. Aussi savoir que des cafards sont tapis dans des recoins de sa maison peut être source de stress. Puisque ces bestioles véhiculent des allergies et autres maladies, cela représente aussi une source de stress et de peur supplémentaire pour tous les habitants qui sont exposés. Rappelons que les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables dans ce genre de situation.

Associés par beaucoup à une preuve de mauvaise hygiène, la présence de cafards peut générer un sentiment de honte dans certaines situations. Pourtant comme il a été démontré quelques lignes plus haut, l’insalubrité n’est pas toujours la cause de la présence de cafards dans une demeure.

Comment se débarrasser des cancrelats ?

Avoir des cafards chez soi n’est pas une fatalité. Il existe des solutions pour en venir à bout. Cependant, il faudra être prudent car toutes les solutions proposées ne sont efficaces. A nos jours, la meilleure manière de se débarrasser de ces nuisibles est de contacter les experts dans le domaine. Toutefois, avant d’en arriver là, certains essaient d’autres remèdes :

Les remèdes anti blatte

Certaines personnes trouvent la solution des experts onéreuse et préfèrent des méthodes « peu couteuses », mais avec une utilité souvent discutable. Ainsi, certains conseillent par exemple de se doter d’un chat, parce que les chats n’aiment pas les cafards.

L’efficacité d’une telle solution est nulle, puisqu’un chat ne pourra venir à bout de toute une colonie de cafards tapis dans endroits pas toujours accessible à un chat.

En dehors des remèdes de grand-mère, il y a des insecticides, des répulsifs et des pièges anti-cafards que l’on trouve dans le commerce. Sauf qu’ils ne sont pas très efficaces sur le long terme. De plus, il faut prendre des précautions pour pouvoir manier des produits dangereux en toute sécurité. Il faut également du savoir-faire pour trouver et détruire complètement les nids de cafards.

Contacter une entreprise spécialisée en désinsectisation

Les méthodes jugées non coûteuses ne sont pas très efficaces, et à la longue, finissent par le devenir. En effet, vous risquez de devoir racheter de façon régulière les produits du commerce, puisqu’ils ne vous serviront qu’à tuer les quelques cafards qui sortent de leur trou.

Par contre, si vous souhaitez ne plus entendre parler de cafards, et ce, de façon durable, il ne vous reste qu’à opter pour une véritable solution. Faîte appel à une entreprise de lutte contre les cafards. Ce sont des spécialistes qui ont été formé pour la destruction totale de ces nuisibles. Ils ont les meilleurs produits et les meilleurs outils pour venir à bout des insectes, ils savent éliminer le problème à la source, en détruisant tous les nids de cafards qui se trouvent dans vos locaux. Avec cette solution, vous êtes sûr d’avoir un bon résultat, et pour longtemps.

Si chaque entreprise de désinsectisation anti cafard à sa manière de faire, il y a quand même des étapes incontournables dans l’éradication de ces nuisibles. D’une manière ou d’une autre, il faudra faire l’état des lieux pour évaluer la situation, avant d’opter pour le traitement adéquat selon l’ampleur de cette situation.

La désinsectisation peut être faite de façon périodique. Dans ce cas, le mieux est de choisir d’avoir un contrat. Il peut être mensuel, trimestriel ou annuel.

Les traitements pour éradiquer les cafards 

Les experts ont plusieurs méthodes efficaces pour éliminer les cafards. Parmi celles-ci, il y a les pièges à cafards, la fumigation, le gel anti-cafard, et bien d’autres. La méthode utilisée dépendra de la situation qui se présente.

Aussi, si vous craignez une future invasion de cafards, nos agents peuvent intervenir aussi à titre préventif. Nous sommes également disponibles pour vous éclairer sur tout ce qu’il y a à savoir en matière de lutte contre blattes.

Les tarifs d’une désinsectisation cafards et blattes

Chaque entreprise de désinsectisation fixe ses prix selon plusieurs facteurs. Déjà, le traitement peut être ponctuel ou assez fréquent (cas des contrats de désinsectisation). La région dans laquelle vous résidez, peut influencer le coût de la désinsectisation, de même que le nombre de local qu’il faudra traiter.

Le type de produit utilisé pour la désinsectisation peut avoir d’impact sur le prix. Il faut savoir que la nature de vos activités, si vous êtes une entreprise, peut avoir d’incidence sur le prix également. En effet, le prix ne saurait être le même pour un grand magasin d’agro-alimentation ou un restaurant, et un simple local de bureau dans un immeuble ou un syndic.

Le prix peut aussi varier selon le niveau d’infestation. Pour un traitement de choc, les résultats obtenus sont très rapides. Cela est réalisé lorsque l’infestation des blattes est vraiment importante. Les experts utilisent alors des méthodes dans le genre de la nébulisation ou encore la pulvérisation. Cela peut être suivi d’un traitement par gel.

De la même manière, lorsque la situation n’est pas encore grave, un traitement à base de gel anti-cafard peut suffire. Le prix est alors plus abordable. Le mieux est donc de contacter les professionnels, avant que la situation ne soit critique.

La foire aux questions sur les blattes et les cafards

Pourquoi j’ai des cafards ou des blattes chez moi ?

Détectant les résidus alimentaires, l’humidité et la chaleur, l’insalubrité peut attirer les cafards, mais pas seulement. Lors des déplacements ou voyages, il est possible de les transporter d’un environnement à un autre sans le savoir. Lors d’achats d’appareils ou de vêtements, il est également possible d’en transporter inconsciemment.

Comment reconnaître les cafards et les blattes ?

Il existe principalement 4 espèces de cafards en France. Pour les reconnaître, il faut prêter attention à leur particularité. La blatte germanique possède 2 bandes parallèles au niveau de la tête. La blatte orientale elle, peut mesurer environ 25 mm et vit plus longtemps.
La blatte américaine quant à elle, est rouge, et c’est la plus grosse que vous trouverez. La blatte la plus petite est la blatte rayée.

Comment se débarrasser des cafards et des blattes ?

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées avec plus ou moins d’efficacité, pour en finir avec les blattes. Pour autant, la plus sûre est de contacter des experts en désinsectisation anti-cafards.

Quelle est la différence entre une blatte et un cafard ?

Les termes blattes et cafards sont des synonymes. Il n’y a donc aucune différence entre un cafard et une blatte, puisqu’il s’agit du même insecte. Cependant, le terme officiel est « blatte », et le plus utilisé est « cafard ».

Ligne directe disponible

Bonjour, Lionel est en ce moment disponible au 06 20 24 39 59 pour répondre à vos questions.