04 93 92 34 36

Quelle est la différence entre une guêpe et une abeille ?

Certaines personnes pour tenir la distinction se fient à la couleur, mais cela est réducteur et peu filable. Bien que la coloration jaune vif rayée de noir soit attribuée à la guêpe et qu’une coloration brune l’est pour les abeilles, il est à noter que certaines abeilles solitaires arborent la même teinture jaune vif que certaines guêpes. De plus, cette dualité de couleur ne se retrace que chez les guêpes sociales et une certaine famille de guêpes solitaires (les Eumeninaes).

Nous vous suggérons ici des critères de distinction pragmatique. En effet, une brève attention sur le corps et l’abdomen de la guêpe permet de faire ressortir l’aspect fin et peu poilu qu’elle revêt. Chez l’abeille par contre, ces traits de caractère sont plus compacts et poilus.

L’aspect social est également révélateur. Chez les guêpes sociales, l’ouvrière est équipée d’un dard effilé et reste en vie lorsqu’elle pique un mammifère. L’ouvrière abeille par contre est équipée d’un dard en forme de harpon et meurt peu de temps après s’en être servi.

Si les guêpes sont quasiment toutes de redoutables prédatrices ou de nécrophiles, les abeilles par contre sont polyvalentes.

Pour finir, retenez que les guêpes sociales ne participent aucunement à la pollinisation tandis que les abeilles mâles y participent.

Processus de développement et organigramme social des guêpes

À l’inverse de leurs cousins (abeilles, fourmis…), les communautés de guêpes et de frelons sont annuelles. Quand vient le printemps, une femelle qui a été fécondée l’année précédente sera appelée à fonder une nouvelle société dans laquelle elle se verra investie du titre de reine. Elle choisit en toute liberté un lieu et entame l’élaboration des premiers alvéoles qui constitueront les prémices d’un nid. Une fois sa tâche menée à terme, elle y dépose ses premiers œufs et élève les larves qui en résulteront.

Ces larves passeront par l’étape de nymphes et deviendront par la suite des ouvriers stériles chargés de poursuivre la construction du nid et de l’approvisionnement de la colonie en nourriture. Pendant ce temps, la reine elle ne fera que pondre des œufs.

La fin de l’été annonce l’avènement des mâles et des femelles aptes à la fécondation. L’hiver n’est pas de bon augure. En effet, pendant cette saison de l’année, toute la colonie disparait et seules les femelles fécondées pourront rester. Retenez qu’une fois mené à terme, un nid peut renfermer des dizaines voire des milliers d’individus.

N’hésitez pas à contacter notre entreprise de destruction des nids de guêpes à Nice et dans toutes les Alpes-Maritimes.

En savoir plus sur les guêpes

Ligne directe disponible

Bonjour, Lionel est en ce moment disponible au 06 20 24 39 59 pour répondre à vos questions.