Permanence week-end 06 20 24 39 59

Comment prévenir la contamination de chenilles processionnaires ?

Voici quelques recommandations pour prévenir au mieux une situation désagréable et dangereuse liée à cette espèce d’insecte :

Limiter les risques des chenilles processionnaires sur la santé tout en tenant compte de l’équilibre écologique

Au-delà du risque que représente cette espèce d’insecte pour votre santé et celle de toute votre famille, la chenille processionnaire du pin occupe une place de choix dans l’écosystème méditerranéen. Il a été prôné dans cette optique des faits par le Parc national des Calanques une intervention minimale de régulation au cœur du parc et uniquement dans les zones à forte fréquentation. Pour une meilleure sensibilisation, le Parc national a fait installer en février 2015, 60 éco-pièges annotés  » Eco-pièges à chenillesprocessionnaires/ Je vous protège / Contenu URTICANT / Ne m’ouvrez pas / Ne me percez pas « .

Conçu de manière à prendre en compte la biologie de l’espèce tout en respectant l’écosystème, le dispositif est placé tout autour du tronc des pins. Il devient donc bien plus simple de recueillir exclusivement les chenilles processionnaires quand elles descendent des arbres pour aller s’enterrer. Le procédé sera ensuite complété par des nichoirs à mésange (prédateur naturel des chenilles processionnaires), construit pour l’évènement portant sur les journées d’éducation à l’environnement, afin de réduire naturellement le nombre de chenilles.

Prévenir une contamination de chenilles processionnaires avant de subir ses effets nuisibles

Nous vous suggérons de garder votre calme même si vous confirmez la présence d’un nid de chenille processionnaire chez vous ou proche de votre terrain. Avant de nous faire appel pour l’éradication totale et permanent de ces insectes, nous vous recommandons de prendre quelques mesures d’urgence pour éviter de rentrer en contact avec les poils urticants que voici :

  • Évitez de vous retrouver sous ou près des arbres colonisés afin de limiter toutes expositions aux chenilles ou aux cocons ;
  • Empêchez vos enfants de s’aventurer vers les arbres atteints. Les habiller de vêtements avec de longues manches et pantalons ;
  • Nettoyez longtemps les vêtements utilisés en les lavant et en les rinçant à l’eau chaude ;
  • Il serait judicieux d’éviter les lieux où les nids sont plus nombreux (plus précisément les calanques de février à fin mars) ;
  • Évitez de vous rendre dans les bois infestés en période de fort vent. Les poils urticants peuvent être présents dans l’air ambiant ;
  • Retenir vos animaux domestiques en leur évitant de se rendre sur des sites contaminés ;
  • Prenez garde à sécher du linge sous les arbres sur lesquels il y a des nids de ces insectes ;
  • Ne faites pas usage de linges (serviette, vêtement) ayant été laissés au sol ou pas bien rangés. Il serait donc judicieux de bien ranger le linge à l’abri de la zone de contamination ;
  • Veillez à arroser rigoureusement les zones de contamination de sorte que les poils urticants puissent s’enfouir dans le sol. Vous réduirez ainsi les risques de contact pour vous et pour toute votre famille ;
  • Il est impératif d’éviter tout contact avec le nid ou le chêne hôte du nid. Vous risquez fortement de sérieuses lésions pouvant en découler.

Cependant, il est impératif de notifier que des mesures doivent être tout d’abord prises dès que le nid a été remarqué et qu’il y a contamination ou doute de contamination aux poils microscopiques. Pour ce :

  • Evitez tout contact avec ces chenilles, leurs mues et leurs nids ;
  • Au cas où vous ressentiriez un malaise, rincez abondamment votre peau et les yeux irrités :
  • Vous devrez éviter de gratter ou de frotter votre peau, vous aggraverez bien plus votre situation en dispersant les poils ;
  • Faites traiter votre animal par un vétérinaire en cas de contamination ;
  • Évitez de les écraser même si elles sont mortes au risque qu’elles libèrent leurs poils ;
  • Concernant le toilettage de votre animal, munissez-vous d’une bouteille d’eau et d’un tissu propre pour vous nettoyer ou pour lui nettoyer la bouche en cas de brulures.
  • En cas d’exposition, il faut éviter tout contact avec la bouche, le nez et les yeux. Même en cas de doute d’exposition aux poils de chenilles, veiller à prendre une douche et changer de vêtements. En cas de malaise ou d’irritation cutanée ou oculaire, de troubles respiratoires, ou d’exposition de personnes souffrant d’allergies ou souffrant d’asthme, allez rapidement voir un médecin ou un pharmacien.

Notez toutefois que ces mesures ne servent qu’à vous éviter d’aggraver le problème. L’éradication de ces insectes nuisibles doit être faite par un professionnel expérimenté et appliqué pour vous assurer un résultat satisfaisant. La manipulation des substances chimiques utilisables et des pièges adaptés pour la récupération de la chenille processionnaire nécessite une expertise dont notre équipe fait quotidiennement preuve.

N’hésitez pas à contacter notre société de traitement des chenilles processionnaires à Nice et dans toutes les Alpes-Maritimes.

En savoir plus sur les chenilles processionnaires

Ligne directe disponible

Bonjour, Lionel est en ce moment disponible au 06 20 24 39 59 pour répondre à vos questions.