04 93 92 34 36
Moustiques
Soluty est une société 3D (Dératisation, Désinsectisation, Désinfection) qui intervient sur le département des Alpes-Maritimes et Monaco. Nous sommes experts dans les solutions de lutte raisonnée pour détecter, traiter et prévenir les Bio-agresseurs.

Moustiques et démoustication

L’être humain n’est pas le seul à apprécier le beau temps. Malheureusement, c’est le moment préféré des moustiques également, ce qui empêche beaucoup de personnes, de profiter de leur jardin. Pourquoi ces nuisibles s’attaquent-ils à l’homme ? Comment s’en protéger ? On vous dit tout sur les moustiques.

Tout savoir sur le moustique

De la famille d’insectes nommés Culicidae, les moustiques appartiennent à l’ordre des Diptères, plus précisément à la sous-catégorie des Nématocères. Un moustique est reconnaissable grâce à ses antennes longues et fines, qui possèdent plusieurs articles. Il possède des ailes dotées d’écailles. Les femelles moustiques sont un peu différentes, puisqu’elles sont dotées de longues pièces buccales dont elles se servent pour aspirer du sang. Cette trompe buccales à l’aspect d’une trompe rigide de type piqueur-suceur. D’ailleurs, les moustiques en générale sont redoutés pour leurs piqûres, même s’il n’y a que la femelle qui pique en réalité.

C’est bien plus de 3000 espèces différentes de moustiques, qui ont été détecté dans le monde en entier. Cependant, il a été découvert que toutes les espèces de moustiques ne piquent pas l’être humain. Pour ce qui est de la France, c’est environ 47 espèces de moustiques qui ont été répertorié.

C’est dans les eaux stagnantes ou les endroits très humides, que les femelles moustiques pondent leurs œufs. Avant de devenir adulte, le moustique passe par le stade larvaire. C’est ainsi que la larve aquatique finit par se métamorphoser et devenir un moustique adulte, capable de voler dans les airs. La ponte dans les endroits humides, explique pourquoi il y a très souvent, une forte présence de moustiques dans les marais et marécages, près des eaux stagnantes, les rivières, etc. Il faut savoir que les larves de moustique se sustentent d’algues microscopiques et de plancton. Toutefois, il existe des espèces rares de moustique, qui mangent également d’autres insectes en état larvaire.

Comment se multiplient les moustiques ?

C’est au moment même de la ponte des œufs, que ces derniers sont fécondés. Pour autant, les moustiques s’accouplent bien avant. En effet chez les moustiques, il n’y a qu’un seul accouplement, qui se déroule au tout début de la vie du moustique adulte. A ce moment, la femelle stocke le sperme du mâle dans ses spermathèques, ce qui lui permet de les garder pendant toute son existence. Ainsi, plus besoin d’accouplement, ni de mâle, pour faire féconder ses œufs.

Notons que ce sont les vibrations d’ailes de la femelle pendant qu’elle vole, qui attirent le moustique mâle. En effet, ce bruit agaçant que fait le moustique en volant, vient surtout des battements d’ailes de la femelle. Il est adressé au mâle, puisque c’est un signal de séduction. La femelle émet en même temps des phéromones. Pour ce qui est de l’accouplement, il peut commencer à ce moment et se dérouler en plein vol ; sinon, cela peut finir sur support. Les moustiques ont donc besoin d’espace pour se multiplier.

Les moustiques font partie des insectes qui ont la capacité de former des essaims. Cependant, ces essaims comprennent soit peu de femelles, soit uniquement de mâles, et c’est très souvent le dernier cas que l’on remarque.

Le moustique : un insecte piqueur

Chez les moustiques, les mâles sont connus pour être inoffensifs. Le seul problème qu’ils causent, c’est le bruit agaçant qu’ils émettent pendant qu’ils volent. Les femelles par contre sont de redoutables insectes piqueurs ! Déjà, il y a une raison pour qu’elles piquent. Après avoir été fécondées, elles ont besoin de protéines contenues dans du sang, pour produire leurs œufs. Notons que ce sang peut aussi bien être humain qu’animal.

Le moustique est très fort pour repérer toute provenance de dioxyde de carbone, grâce à son odorat. C’est ainsi qu’il détecte ses proies. Il sent également l’odeur émises par la sudation de la peau.

Il est de notoriété publique que la piqûre du moustique provoque des réactions cutanées plutôt gênantes. Cela est dû au fait qu’au moment de la piqûre, la femelle moustique injecte de la salive anticoagulante dans le corps de sa victime. C’est cette salive qui provoque des démangeaisons. En général, cela disparaît à court terme. Le problème, c’est que le moustique est aussi un vecteur de maladies pathogènes pour l’homme. Ce qui fait qu’il est nécessaire de s’en protéger, pour préserver sa santé.

C’est pendant les beaux jours, surtout l’été, que l’on a tendance à être confronté aux moustiques. Cela est tout à fait normal, ces nuisibles hibernent en hiver, quelle que soit leur forme à ce moment-là. Ainsi, les moustiques femelles se retranchent dans des endroits qui leurs servent d’abri, et arrêtent de pondre, jusqu’à ce que les beaux jours reviennent.

Comment se propagent les moustiques ?

S’il faut que la femelle ponde des œufs pour que le nombre de moustiques se multiplie, il faut aussi que cette femelle vienne de quelque part. En effet, les moustiques sont des insectes qui peuvent se déplacer sur de longues distances selon les espèces, mais il faut aussi que les conditions météorologiques le permettent.

Cependant, toutes les espèces de moustiques ne se déplacent pas, au contraire de certaines, qui, lorsque toutes les conditions favorables sont réunies, peuvent parcourir de très longues distances.

Il peut y avoir plusieurs raisons au déplacement des moustiques. Cela peut être pour une propagation de l’espèce, ou simplement une recherche d’hôte. Notons que ce sont surtout les femelles qui parcourent de longues distances ainsi.

Les moustiques ont-ils une utilité ?

En général quand il s’agit de moustiques, tout le monde pense automatiquement : nuisibles ; et cela est bien justifié. Pourtant, il a été démontré que le moustique français à la capacité de contribuer à la pollinisation des plantes, mais aussi d’assainir les eaux stagnantes.

Les moustiques sont-ils plus attirés par certaines personnes ?

Selon certaines idées préconçues, les moustiques s’attaqueraient plus à des personnes ayant une peau sucrée, ce qui n’est pas avéré. En réalité, ces nuisibles sont plutôt attirés par les odeurs corporelles, la nourriture, les parfums.

Concernant l’être humain, il faut savoir que ce sont les bactéries qui se retrouvent dans la sueur, qui ameutent les moustiques. Ainsi, plus une personne est porteuse de bactéries, plus elle attirera ces petites bêtes. De même, les femmes enceintes sont également susceptibles d’attirer beaucoup plus les moustiques, puisqu’elles produisent de façon naturelle des hormones spécifiques qui attirent les moustiques.

Les maladies causées par les moustiques

Comme expliquer plus haut, c’est la femelle moustique qui pique. Si en temps normal, la piqûre est inoffensive, il arrive trop souvent que cette piqûre soit la cause de maladies dangereuses, et même mortelles.

C’est plus de 800 000 décès que l’on décompte chaque année à cause du moustique, à travers le monde entier. Ce nuisible fait ainsi partie des animaux les plus meurtriers de la planète. Entre paludisme, virus Zika, fièvre jaune, dengue, chikungunya, et bien d’autres, le moustique selon l’espèce, peut transmettre beaucoup de maladies.

La plupart du temps, on retrouve différentes espèces de moustiques, selon les régions du monde, et donc, des maladies différentes. C’est ainsi qu’au Brésil, on trouve surtout le moustique tigre, qui transmet la dengue, et en Afrique, le paludisme transmis par l’anophèle. Parmi les nombreuses maladies que transmettent les moustiques, il y a :

Le virus Zika

Le nom de ce virus est issu de son origine. En effet, c’est dans la forêt Zika en Ouganda, que ce virus avait été identifié en 1947, chez les singes, avant de se transmettre à l’homme. Les symptômes du virus Zika ressemblent à ceux de la fièvre jaune, et de la maladie de la dengue.
En l’an 2007, le virus Zika a fait plus de 8000 victimes humaines sur les îles Yap des États fédérés de Micronésie, lors d’une épidémie, alors que cette maladie n’avait plus fait de vague depuis des lustres. Aux environs de 2013-2014, la Polynésie française en a également fait les frais, faisant également, plus ou moins 8000 personnes. Plus d’un an plus tard, les personnes qui ont été touchées par la maladie atteignaient 1,5 millions de personnes, le virus s’étant propagé jusqu’au Brésil, en raison de la Coupe du monde qui s’y est déroulé en 2014.

Le moustique tigre et la dengue

Le mois de mai est réputé être un mois de forte chaleur, ce qui favorise la prolifération des moustiques, comme c’est le cas pour les moustiques tigres. En effet ces insectes sont caractérisés par des capteurs chimiques se trouvant sur leurs antennes. Ils sont également dotés de détecteurs visuels qui leur permettent de détecter la température, et de capter les odeurs. C’est justement la raison pour laquelle la probabilité que certaines personnes soient plus attaquées que d’autres est grande. Cela est dû à l’abondance en dioxyde de carbone que ces personnes produisent en respirant, voir même en transpirant.

Issue de l’Asie du Sud-Est, et apparue dans le continent européen dans les années 80, le moustique tigre a été transporté par diverses voies, notamment celle maritime, dans les marchandises. La propagation de ces insectes a très vite pris de l’ampleur. Ces moustiques tigres ont la possibilité de survivre à des températures vraiment basses. Actuellement, s’il faut compter le nombre de départements français concernés par la présence de moustique tigre, on peut en dénombrer 51, dont 30 qui sont particulièrement à risque.

La dengue

La dengue est une épidémie virale inoculée par les moustiques. Se traduisant par des douleurs à l’endroit des muscles et des articulations, elle s’exprime également par une inflammation, des éruptions, ainsi que des ganglions.

En journée comme en pleine nuit et quelle qu’en soit l’heure, lorsque le moustique nommé Aedes aegypti pique les individus en étant infecté, cela entraine une contamination. Cette infection n’est pas transmissible de façon immédiate d’un individu à un autre. De même, elle ne se transmet, ni par les outils, ni par le lait maternel. Par contre, 390 millions d’individus en sont infectées chaque année, selon l’OMS.

Le paludisme

C’est un protozoaire dans le genre du Plasmodium, qui est responsable du paludisme. En ce qui concerne la maladie en elle-même et son mode de transmission, ils dépendent de plusieurs critères. Ces derniers varient selon les régions, même il s’agit du même pays.

En effet, il faut prendre en compte les conditions environnementales, l’espèce du parasite concerné, mais également les facteurs socio-économiques comme la pauvreté, la prévention, ou encore les conditions d’accès aux soins. Notons qu’il y a des pays ou la résistance aux médicaments contre le paludisme est particulièrement élevée. Il s’agit surtout de l’Asie du Sud.

Le chikungunya

L’Aedes aegypti et l’Aedes albopictus sont les 2 espèces de moustiques responsables du chikungunya. Ce virus de retrouve en Tanzanie pour la 1ère fois, sévit en Asie, en Amérique avec le Venezuela, Haïti, Mexique ; mais aussi en Europe du sud avec l’Italie et dans le sud de la France : en Guyane, en Martinique, aux caraïbes, etc.

Il faut savoir que les moustiques qui transmettent le virus du chikungunya sont également les même qui transmettent la dengue et la fièvre jaune.

Comme pour les autres maladies issues des moustiques, les personnes atteintes ne peuvent se contaminer entre eux. La transmission de la maladie d’un individu à un autre, se fait lors de la piqûre du moustique. Pour ce qui est des symptômes, ils ressemblent fortement à ceux de la dengue. On note également une forte fièvre, des maux de tête, des vomissements.

Notons que le virus du chikungunya ne tue pas vraiment. Cependant, il peut être à la base de graves problèmes sanitaires tels qu’une faiblesse chez les personnes souffrants de maladies, les femmes enceintes ou celles qui sont âgées également. De même, le chikungnya peut causer un frein au bon développement des tous petits.

La fièvre jaune

Comme les autres maladies transmises par les moustiques, la fièvre jaune est due à une piqûre de ces bestioles, lorsqu’elles sont infectées. Concernant les symptômes, ils ressemblent beaucoup à ceux de la grippe, avec la fièvre, les vomissements, les maux de tête, les douleurs musculaires.

Dans la forme aggravée de la maladie, on peut remarquer du sang dans l’urine du patient, une jaunisse, ou encore des saignements au niveau des gencives.

Comment éviter les piqûres de moustiques ?

En adoptant certains comportements, il est possible de limiter la prolifération des moustiques dans son environnement, et ainsi, éviter leur piqûre.

Pour commencer, étant donné que les moustiques se reproduisent dans de l’eau stagnante, il est important d’éviter qu’il y ait de l’eau stagnante dans la maison, ou aux environs de la maison. A cet effet, veillez à vider de façon régulière, chaque objet qui contient de l’eau, qu’il s’agisse d’une gouttière, d’un pneu usé, d’un vase, etc.

Veillez à garder votre environnement le plus sec possible, puisque les moustiques ont besoin d’humidité pour survivre. Les fenêtres doivent être le plus souvent fermées dans les pièces où l’on dort, et il faut éviter que la lumière soit toujours allumée.

Il faut savoir que les moustiques sont plus souvent attirés vers les couleurs sombres. Il vaut donc mieux privilégier les tenus clairs. De même, il faut avoir une hygiène irréprochable pour ne pas trop transpirer, mais surtout, il faut utiliser un savon inodore. En effet, lorsque le savon est trop parfumé cela peut également attirer moustiques.

Si toutes ces solutions ne fonctionnent pas, vous pouvez faire appel à notre entreprise de désinsectisation anti moustique, pour des conseils et des astuces plus personnalisés.

Comment éviter les piqûres de moustiques à l’extérieur

En été, quand on a un balcon, un beau jardin ou une magnifique terrasse, il est dommage de ne pas pouvoir en profiter à cause des moustiques. Pour vous protéger, vous pouvez utiliser des bougies anti-moustiques, ou encore des spirales. Il s’agit de méthodes temporaires, mais le temps d’une soirée, vous serez soulagé.

Comment éviter les piqûres de moustiques lorsque l’on est en déplacement

On peut faire appel à un désinsectiseur pour en finir une bonne fois pour toute avec les moustiques. Cependant, lorsque vous partez en randonnée, ou pour un camping par exemple, cela devient plus compliquer.

Dans ces cas, il reste quand même des solutions pour que vous puissiez vous protéger. Vous pouvez à ce titre, utiliser un répulsif corporel en spray. Il suffit d’en vaporiser vos vêtements pour être à l’abri des moustiques. Il faut dire que ces produits ont souvent une grande concentration en matière active répulsive.

Si vous devez dormir dans une tente, un aérosol peut aussi vous être utile dans la lutte contre les moustiques. Vous aurez ainsi un sommeil plus paisible.

Comment lutter contre les moustiques ?

Pour se débarrasser des moustiques, il y a deux solutions. Soit vous décidez de vous charger vous-même du problème, ou soit, vous contactez de véritables experts pour éliminer les moustiques une bonne fois pour toute de votre environnement.

Dans le cas où vous souhaitez essayer de vous en débarrasser par vous-même, vous trouverez dans le commerce, des produits anti moustiques tels que des huiles essentielles anti moustique, des bracelets ou des lampes anti moustiques, ou encore des anti moustiques à ultrasons.

Notons que ces produits anti moustiques ont une efficacité souvent douteuse. Sinon, vous pouvez également opter pour une moustiquaire. Sauf que vous ne serez protégé que pendant votre sommeil, au moment où vous êtes à l’intérieur de celle-ci. Concernant les bombes classiques à insecticides, leur efficacité est limitée dans le temps. Ce qui n’est pas économique, puisque vous risquez d’en acheter très régulièrement. Quant aux spirales à brûler, ils éloignent plutôt les moustiques pour un moment. De plus, certaines personnes y sont allergiques, causant alors le rhume.

Faire appel à une entreprise de démoustication

En choisissant de faire confiance à des professionnels en désinsectisation anti moustique, vous faîtes le choix de dire adieu aux moustiques de votre environnement pendant de longues semaines, une bonne fois pour toute.

Lorsque vous contactez un expert, il vient avec tout son matériel, et des produits bien plus efficaces que ceux que l’on trouve dans le commerce. Notons que les professionnels en démoustication sont des spécialistes qui ont été formé dans ce but. Ils détiennent donc le savoir-faire et l’expérience nécessaire pour vous débarrasser définitivement de ces nuisibles.

De même, c’est selon la gravité de la situation, qu’ils vous proposeront une solution parfaitement adaptée, pour lutter contre les moustiques. Vous bénéficierez d’un service complet, avec l’installation des dispositifs, mais aussi l’entretien et le suivi.

Les experts se chargeront aussi de protéger votre environnement extérieur en plus de l’intérieur à savoir, la terrasse, le jardin privé, etc. N’hésitez donc pas à nous contacter pour avoir un devis.

Foire aux questions sur les moustiques

Est-ce que les moustiques sont dangereux ?

La plupart des gens pensent que les tigres, les serpents, les requins, les caïmans, etc., sont les créatures les plus dangereuses au monde. Cependant cette assertion est fausse car, ce record appartient aux moustiques, justement à cause du taux de mortalité élevé dans le monde, qui est causé par les maladies qu’ils engendrent.

Pourquoi certaines personnes attirent-elles davantage les moustiques ?

L’odeur de la peau de certaines personnes attire plus les moustiques que d’autres. Tel est le cas de ceux qui transpirent énormément. Notons aussi que c’est également le cas des femmes qui produisent assez d’œstrogènes au milieu de leur cycle. Les moustiques sont aussi plus attirés par les femmes enceintes. De même, les personnes malades ne sont pas épargnées par ces derniers, car tout comme la chaleur, l’abondance en CO2 constitue leurs ressources. En effet, les femmes enceintes et les personnes malades en dégagent beaucoup.

Quelles maladies transmettent les moustiques ?

Un grand nombre de maladies est causé par les moustiques à travers le monde. On peut en citer quelques-uns à savoir le virus Zika, la malaria et la dengue. Notons aussi que chaque année, le nombre des victimes que l’on attribue aux moustiques s’élève à environ 1 million.

Pourquoi les moustiques piquent-ils ?

Déjà, il n’y a que les femelles moustiques qui sont à redouter, car ce sont elles qui piquent. Ces dernières piquent quand elles sont fécondées, car elles ont besoin de trouver des protéines pour le bon développement de leurs œufs. La source de protéine des moustiques se trouve être le sang, que les moustiques femelles prélèvent auprès des animaux ou des humains. Au moment de la piqûre, la femelle moustique utilise sa trompe pour injecter sa salive. Notons que cette dernière est très allergène, ce qui conduit par ailleurs à des irritations et des rougeurs.

Ligne directe disponible

Bonjour, Lionel est en ce moment disponible au 06 20 24 39 59 pour répondre à vos questions.