04 93 92 34 36
Chenilles processionnaires
Soluty est une société 3D (Dératisation, Désinsectisation, Désinfection) qui intervient sur le département des Alpes-Maritimes et Monaco. Nous sommes experts dans les solutions de lutte raisonnée pour détecter, traiter et prévenir les Bio-agresseurs.

Les chenilles processionnaires : une espèce dangereuse pour votre santé

Vous arrive-t-il de subir des attaques de chenilles sur votre terrain sans vraiment en connaitre les raisons ? Avec les changements de climat, il se pourrait que vous subissiez plus vite et bien plus fréquemment des attaques d’insectes aussi bien nuisibles pour l’homme que pour vos animaux domestiques. Les chenilles processionnaires font partie de ces insectes qui ne vous feront pas de cadeaux lorsqu’elles s’amèneront dans les parages. À ce moment, seule une intervention rapide et appropriée pourra être votre véritable solution.

Il existe plusieurs moyens pour y faire face et ces derniers peuvent vous offrir une solution momentanée. La réelle éradication subvient après l’intervention d’un spécialiste. Pour votre bien-être et celui de toute votre famille, contactez-nous, et notre équipe d’expert en la matière fera de ce problème un lointain souvenir.

Les chenilles processionnaires : que faut-il savoir ?

Par sa tête noire, un corps à dominant bru noirâtre, une longueur pouvant aller jusqu’à 3 ou 4 cm en fin de maturité, la chenille processionnaire est une larve de papillon de nuit gris-brunâtre marbré. Elle appartient à une espèce de papillon assez particulière appelée le Thaumetopoea pityocampa. Durant la période allant de juin à septembre, c’est généralement la belle saison pour cette espèce. La femelle qui occupe un rang élevé dans la hiérarchie de cette espèce pond près de 300 œufs disposés en parallèle près des aiguilles de pin. Après juste une période de développement comprise entre 5 à 6 semaines suivant la ponte, les œufs donnent naissance à de petites chenilles. Lors de l’éclosion, ces petites chenilles sont très fragiles et vulnérables face aux changements de température (entre la fraicheur et la chaleur). Elles mettent en place pour cela, un mécanisme de défense commun leur permettant de tisser ensemble une enveloppe de chrysalide. Le cocon tissé pouvant atteindre près de 30 cm leur servira d’abri jusqu’à la nuit tombée avant qu’elles ne sortent pour se nourrir des aiguilles.

Suite au changement climatique, la chenille processionnaire habituellement observée tout au long du bassin méditerranéen et se développant de manière exponentielle dans le nord de la France présentera sans aucun doute un risque majeur pour la santé et le bien-être de l’homme et pour celui des animaux. C’est aussi une espèce assez particulière qui occupe une place importante dans la chaîne alimentaire et contribue au maintien de l’équilibre écologique. Toutefois, la chenille processionnaire du chêne est une espèce de papillon qui connait plusieurs étapes dans son cycle de vie comme toutes espèces de papillons. Selon l’année, ces papillons nocturnes volent durant un long moment compris entre fin juillet à fin septembre. Pour permettre aux œufs d’hiverner jusqu’au printemps suivant, cette espèce va pondre ces derniers au sommet des chênes. Bien avant l’apparition des jeunes feuilles de chêne (fin avril), les chenilles sortent finalement de l’œuf un peu plus tôt dans l’année.

La période larvaire des chenilles se poursuit pendant deux à trois mois. Tout au long de cette période, il est noté au moins six stades se succédant lors de son développement. À un moment précis compris entre le mois de juin jusqu’à la mi-juillet, il vous est possible d’observer le comportement caractéristique des chenilles. Vous pourrez ainsi donc remarquer qu’elles se déplacent « en procession » allant des branches vers le feuillage pour souvent se nourrir dans la nuit. Ensuite, les chenilles se rassemblent dans leur nid compact (cocon soyeux blanc, présent principalement dans les branches de pins) pour se transformer dans le plus grand calme en chrysalides. Il faut après attendre la fin de juillet pour voir apparaitre de nouveau des papillons afin que le cycle recommence.

La chenille processionnaire du chêne supporte aisément les climats tempérés comme celui de la Belgique contrairement à sa familière chenille processionnaire du pin. En effet, la processionnaire du pin s’est établie fondamentalement dans les régions chaudes du sud de l’Europe. Juste après la fin du 18e siècle, sa présence inhabituelle a été remarquée dans certaines régions avec des variations de mouvements comprises entre une période de pullulation et de totale disparition. Le changement de climat récemment observé (notamment les printemps chauds et secs observés ces dernières années) semble faciliter la multiplication de plus en plus de la population de cette espèce. L’accroissement de la population de cette espèce est donc dû à certains éléments météorologiques.

Quelques critères essentiels pour distinguer convenablement cette espèce nuisible de chenille

La Thaumetopoea est une espèce de chenille appartenant à la famille des processionnaires (la Thaumetopoeidae). Mis à part les jeunes chenilles ayant une teinte orangée, les processionnaires sont des chenilles de couleur grisâtre dotées de flancs plus clairs avec de longs poils. Habituellement en journée, on les reconnait à leur grand nombre dans des poches généralement volumineuses ou dans des nids finement accrochés aux chênes. Cette espèce de chenille s’est quasiment attachée aux chênes comme habitat naturel. En Belgique, les chenilles processionnaires pullulent par moment en campine. Il existe 3 critères indispensables à une identification certaine de la chenille processionnaire du chêne à savoir :

  • Peu importe la variété de chêne, les chenilles se nourrissent fondamentalement que du chêne ;
  • Quand elles sont au repos, les chenilles forment un groupe de 10 individus minimum accolés les uns aux autres. Ce caractère leur est toujours propre même en comportement atypique de procession quand elles se déplacent.
  • Un lacis de fils soyeux est toujours laissé derrière par les chenilles quand elles se nourrissent. Ces fils sont ensuite assemblés pour former un nid solide et adéquat où elles effectueront la mue.

Voici des espèces qui présentent quelques caractéristiques physiques similaires à celles de la chenille processionnaire :

  • Le Cul-brun

Cette espèce (Euproctis chrysorrhoea) est une espèce qui tisse des nids semblables à ceux de la chenille processionnaire généralement aussi sur le chêne. L’une des caractéristiques référant à cette chenille est qu’elle présente deux points rouges sur le haut du corps et qu’elles sont urticantes.

  • La chenille Bombyx disparate

Communément désignée comme Lymantria dispar, cette chenille présente toute aussi un attachement profond pour le chêne. Contrairement au Cul-brun, cette espèce n’est pas urticante et est reconnaissable grâce à son masque jaune et à son abdomen ponctué de renflements bleus, puis rouges.

  • L’hyponomeute

Aussi appelée Yponomeuta sp, cette chenille tisse ses fils dans plusieurs espèces de buissons sauf dans les chênes à l’opposition des autres espèces. C’est communément une espèce inoffensive en tout point.

Les chenilles processionnaires : quels sont les dangers que présente cette espèce pour son entourage ?

La chenille processionnaire est une espèce qui présente beaucoup de dangers. La lutte contre les chenilles processionnaires est d’autant plus importante et essentielle en raison de l’aspect néfaste qu’elles présentent pour la santé humaine. En période de forts changements climatiques, leur présence est de plus en plus signalée dans les parcs, dans les lieux publics et tout aussi bien dans les jardins privatifs. En raison du fait qu’elles sont urticantes, cette espèce d’insecte peut pratiquement causer des irritations sur la peau.

Tout au long de son évolution, la chenille processionnaire se voit dotée de poils très fins et fragiles qui peuvent se détacher de son corps avec une facilité déconcertante. Cela peut être dû à une situation de stress extrême ou d’inquiétude en raison de son environnement. Ses poils très fins peuvent ensuite être emportés par le vent pour se déposer sur votre peau. Une fois que le poil se pose sur un corps autre que celui de la chenille, il se brise en raison de sa faible résistance pour libérer une protéine urticante et allergisante. Cette protéine néfaste pénètre dans votre organise pour provoquer des irritations. Les premiers touchés par cette contamination sont vos animaux domestiques (chiens, chats, etc.).

Qu’elles soient mortes ou vivantes, les chenilles présentent toujours un fort taux de contamination. Un contact non protégé avec ces insectes peut avoir comme conséquences une inflammation dans le meilleur des cas et dans un des pires cas, cela peut causer des nécroses sur toute la région buccale de vos animaux. En ce qui concerne l’homme, les conséquences sont moins graves quelques fois. Néanmoins, vous exposez aux poils urticantes peut occasionner la plupart du temps de sérieuses démangeaisons qui peuvent être accompagnées de boutons ou de rougeurs sur le corps. Ces boutons finissent par disparaitre après deux ou trois jours.

Toutefois, ces poils microscopiques présentant des propriétés urticantes peuvent engendrer de sérieux problèmes chez l’homme dans d’autres cas en favorisant des atteintes cutanées, oculaires, respiratoires ou allergiques chez les personnes exposées. Il n’est pas obligatoirement nécessaire d’entrer en contact physique direct avec ces insectes pour subir les effets néfastes engendrés sur la santé. Même en l’absence des chenilles dans leur nid, si vous êtes sans protections, vous retrouver à proximité des nids peut être suffisant pour subir ses effets néfastes sur votre organisme. Il est de ce fait recommandé de vous en éloigner si vous remarquez des nids de chenilles et de contacter au plus vite des professionnels adaptés pour la situation. Plus vous attendrez que les chenilles évoluent plus élevé sera le danger qu’elles présenteront pour votre santé et pour celle de votre entourage.

Il en est de même concernant la chenille du pin qui possède des poils urticants microscopiques dont elle se débarrasse dans les dernières étapes larvaires. Ces poils présentent des caractéristiques allergènes et peuvent causer de très violentes réactions allergiques (démangeaisons, problèmes respiratoires ou ophtalmologiques, cardiaques, neurologiques, chocs anaphylactiques…) aussi bien chez l’homme que chez les animaux domestiques. De plus, un accroissement important et élevé de chenilles processionnaires peut causer de fortes défoliations chez l’hôte de l’espèce (le chêne). Pendant la période allant de juin à mi-juillet, on remarque un nombre élevé de cette espèce qui met totalement à nu les chênes. Pour que les chênes ne soient pas trop affectés et qu’ils puissent présenter à nouveau des feuilles l’année suivante, il suffit que les arbres soient sains et qu’ils ne soient pas affligés chaque année par les défoliations.

Vous pouvez cependant grâce à quelques gestes essentiels prévenir cette situation ou y faire face de manière à respecter l’équilibre écologique.

Quelques recommandations pour prévenir la contamination de chenilles processionnaires

Voici quelques recommandations pour prévenir au mieux une situation désobligeante liée à cette espèce d’insecte :

Limiter les risques sur la santé tout en tenant compte de l’équilibre écologique

Au-delà du risque que représente cette espèce d’insecte pour votre santé et celle de toute votre famille, la chenille processionnaire du pin occupe une place de choix dans l’écosystème méditerranéen. Il a été prôné dans cette optique des faits par le Parc national des Calanques une intervention minimale de régulation au cœur du parc et uniquement dans les zones à forte fréquentation. Pour une meilleure sensibilisation, le Parc national a fait installer en février 2015, 60 éco-pièges annotés  » Eco-pièges à chenillesprocessionnaires/ Je vous protège / Contenu URTICANT / Ne m’ouvrez pas / Ne me percez pas « .

Conçu de manière à prendre en compte la biologie de l’espèce tout en respectant l’écosystème, le dispositif est placé tout autour du tronc des pins. Il devient donc bien plus simple de recueillir exclusivement les chenilles processionnaires quand elles descendent des arbres pour aller s’enterrer. Le procédé sera ensuite complété par des nichoirs à mésange (prédateur naturel des chenilles processionnaires), construit pour l’évènement portant sur les journées d’éducation à l’environnement, afin de réduire naturellement le nombre de chenilles.

Prévenir cette contamination avant de subir ses effets nuisibles à l’organisme

Nous vous suggérons de garder votre calme même si vous confirmez la présence d’un nid de chenille processionnaire chez vous ou proche de votre terrain. Avant de nous faire appel pour l’éradication totale et permanent de ces insectes, nous vous recommandons de prendre quelques mesures d’urgence pour éviter de rentrer en contact avec les poils urticants que voici :

  • Évitez de vous retrouver sous ou près des arbres colonisés afin de limiter toutes expositions aux chenilles ou aux cocons ;
  • Empêchez vos enfants de s’aventurer vers les arbres atteints. Les habiller de vêtements avec de longues manches et pantalons ;
  • Nettoyez longtemps les vêtements utilisés en les lavant et en les rinçant à l’eau chaude ;
  • Il serait judicieux d’éviter les lieux où les nids sont plus nombreux (plus précisément les calanques de février à fin mars) ;
  • Évitez de vous rendre dans les bois infestés en période de fort vent. Les poils urticants peuvent être présents dans l’air ambiant ;
  • Retenir vos animaux domestiques en leur évitant de se rendre sur des sites contaminés ;
  • Prenez garde à sécher du linge sous les arbres sur lesquels il y a des nids de ces insectes ;
  • Ne faites pas usage de linges (serviette, vêtement) ayant été laissés au sol ou pas bien rangés. Il serait donc judicieux de bien ranger le linge à l’abri de la zone de contamination ;
  • Veillez à arroser rigoureusement les zones de contamination de sorte que les poils urticants puissent s’enfouir dans le sol. Vous réduirez ainsi les risques de contact pour vous et pour toute votre famille ;
  • Il est impératif d’éviter tout contact avec le nid ou le chêne hôte du nid. Vous risquez fortement de sérieuses lésions pouvant en découler.

Cependant, il est impératif de notifier que des mesures doivent être tout d’abord prises dès que le nid a été remarqué et qu’il y a contamination ou doute de contamination aux poils microscopiques. Pour ce :

  • Evitez tout contact avec ces chenilles, leurs mues et leurs nids ;
  • Au cas où vous ressentiriez un malaise, rincez abondamment votre peau et les yeux irrités :
  • Vous devrez éviter de gratter ou de frotter votre peau, vous aggraverez bien plus votre situation en dispersant les poils ;
  • Faites traiter votre animal par un vétérinaire en cas de contamination ;
  • Évitez de les écraser même si elles sont mortes au risque qu’elles libèrent leurs poils ;
  • Concernant le toilettage de votre animal, munissez-vous d’une bouteille d’eau et d’un tissu propre pour vous nettoyer ou pour lui nettoyer la bouche en cas de brulures.
  • En cas d’exposition, il faut éviter tout contact avec la bouche, le nez et les yeux. Même en cas de doute d’exposition aux poils de chenilles, veiller à prendre une douche et changer de vêtements. En cas de malaise ou d’irritation cutanée ou oculaire, de troubles respiratoires, ou d’exposition de personnes souffrant d’allergies ou souffrant d’asthme, allez rapidement voir un médecin ou un pharmacien.

Notez toutefois que ces mesures ne servent qu’à vous éviter d’aggraver le problème. L’éradication de ces insectes nuisibles doit être faite par un professionnel expérimenté et appliqué pour vous assurer un résultat satisfaisant. La manipulation des substances chimiques utilisables et des pièges adaptés pour la récupération de la chenille processionnaire nécessite une expertise dont notre équipe fait quotidiennement preuve.

Eliminer les chenilles processionnaires : comment y arriver ?

Pour lutter contre ces insectes les moyens pouvant être utilisés sont multiples et de différentes formes. Les méthodes peuvent porter sur des sylvicoles, sur des mécanismes pour des petites surfaces comme les jardins, des méthodes chimiques à base de diflubenzuron. De nos jours, les méthodes les plus utilisées portent sur des moyens biologiques. Des traitements à base d’insecticides microbiologiques composés de Bacillus thuringiensis kurstaki (BtK) sont les plus employés dans la lutte contre la processionnaire du pin.

En ingérant le produit qui se dépose à la surface des feuilles, la chenille processionnaire étant la cible en sera gravement affectée. Au cours des premières étapes larvaires, l’application du produit se fait habituellement par traitement aérien. Ce traitement en particulier respecte les normes de l’environnement. Il faut notifier effectivement que son effet ne dure que pendant un temps précis après son application avec une spécificité d’action (sur les lépidoptères). Il existe bien d’autres approches pour lutter contre ces ravageurs qui sont encore en expérimentation comme en exemple la prédation par les mésanges. C’est une technique qui privilégie leur implantation par des nichoirs ou en recourant à des phéromones sexuelles (monitoring et confusion).

Pour faire face de manière efficace et efficiente aux problèmes liés à l’invasion de chenilles processionnaires n’hésitez pas à nous faire appel. Nous pourrons mettre à votre disposition des spécialistes qui sauront à même d’agir rapidement pour vous apporter l’aide nécessaire. Ils seront en mesure de faire usage des produits insecticides d’excellente qualité en toute conformité avec les règles en vigueur pour la préservation de la biodiversité. Nous mettrons en pratique toute notre expertise pour ne laisser aucune chance à ces insectes nuisibles. Nous nous assurons également que l’espace traité soit protégé de sorte que le traitement puisse être effectif encore longtemps contre toute sorte d’invasion additionnelle. Alors, n’hésitez pas à nous faire confiance en nous confiant en toute sérénité votre environnement.

La foire à questions sur les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires représentent-elles un danger ?

Cette espèce est constituée d’insectes nuisibles à la santé de l’homme, pour les animaux et pour les arbres. Une exposition aux zones infectées par les poils urticants de cette chenille peut créer chez l’homme de sérieuses lésions et de graves troubles. Il en est de même pour les animaux et pour l’hôte qui abrite leur nid (les chênes).

Que faire en cas d’exposition aux chenilles processionnaires ?

Une fois les nids des chenilles repérés, il est recommandé d’éviter les zones infectées. Dans le cas où vous seriez contaminé ou que vous auriez des doutes de contaminations, il existe quelques gestes urgents qu’il faut adopter comme le nettoyage des mains avec de l’eau, etc. Ensuite, rendez-vous de toute urgence chez un médecin ou un pharmacien pour vous faire traiter.

Comment se protéger de la contamination causée par les poils urticants des chenilles processionnaires ?

Les poils urticants laissés par les chenilles peuvent être emportés par l’air ambiant sur une longue distance. Il est recommandé d’éviter de s’approcher des zones d’infection, d’habiller les enfants avec des vêtements avec de longues manches et de pantalons. Aussi, il est suggéré d’empêcher vos animaux domestiques de se promener près des zones de contamination.

Comment éradiquer les chenilles processionnaires de votre environnement ?

Il existe une multitude de moyens pour vous débarrasser de ces insectes néfastes pour votre bien être. Parmi les solutions proposées, il existe quelques astuces pour éviter d’être contaminé. En cas de contamination, des mesures urgentes sont suggérées pour une prise en main rapide du problème. Néanmoins, les solutions proposées ne servent pas à éradiquer ces insectes qui pullulent dans votre espace. Il serait judicieux pour cette dernière phase de faire appel à un professionnel qui vous apportera une entière satisfaction face à cette situation. Faites-nous confiance pour remédier à ce malencontreux problème qui vous embête pour vous garantir de meilleurs jours en toute tranquillité.

Ligne directe disponible

Bonjour, Lionel est en ce moment disponible au 06 20 24 39 59 pour répondre à vos questions.